parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Réponses du PDG de Parkeon suite à la grève

E-mail Imprimer PDF
Analyse de la CFDT sur le CE extraordinaire du 07 juillet

Suite à la mobilisation massive des salariés, nous notons une prise de conscience de la Direction et une avancée de sa part.

Bertrand Barthélémy, PDG de Parkeon, a évoqué les quatre sujets suivants:

  1. Le "dénigrement".

Bertrand affirme que c’est une maladresse qui ne correspond pas à la politique de la Direction. Nous pensons que le message est passé et que le dénigrement va s’arrêter.

  1. L'avenir du site de Besançon.

Bertrand se veut rassurant en disant que tant qu’il sera président on continuera de produire et d’assurer le service après-vente d'équipements et de software sur le site de Parkeon.

Le doute subsiste sur le maintien de la structure et l’organisation actuelle.

Nous en saurons sans doute davantage au travers de la GPEC qui vient de commencer le 03 juillet.

Lire la suite...
 

Communication improvisée de la Direction Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Comparaison accords interessementSuite à l’opposition par la CFDT et la CGC à l’accord d’intéressement, la Direction PARKEON a décidé en urgence et en toute improvisation de faire de la “communication”.

C’est la première fois qu’elle communique d’ailleurs sur ce sujet de l’intéressement. Elle décide de le faire quand l’accord qu’elle a voulu imposer n’est pas passé.


Lire la suite...
 

Opposition au nouvel accord intéressement Parkeon

E-mail Imprimer PDF

L'objectif de la direction Parkeon c'est toujours moins pour les salariés.

En 2 ans, entre intéressement et participation les salariés Parkeon ont perdu en moyenne plus de 2000€/an !

L’accord d’intéressement arrivant à échéance, la DRH, Brigitte Boursier, a lancé un simulacre de négociations.

Comme toujours, elle tarde à discuter avec les organisations syndicales, joue avec les délais et surtout ne négocie rien, elle impose.

Et pour l’intéressement son projet final est catastrophique:

  • Pour gagner autant, il faut faire 2 fois plus de bénéfices,
  • Répartition 100% proportionnelle au salaire (contre 70% égalitaire, 30% proportionnel avant)
  • Plafonnement du cumul intéressement + participation.

Ce qu’elle veut imposer est inacceptable. Après avoir réduit la participation à 0, elle s’attaque à l’intéressement.

En 2 ans, entre intéressement et participation nous avons perdu en moyenne plus de 2000€/an !

Lire la suite...
 

Bertrand Barthélémy viendra le 2 juillet

E-mail Imprimer PDF

250 salariés ont exprimé le malaise qui règne chez Parkeon. Le message que nous avons passé est fort.

Mais apparemment pas assez.

En effet, quelques jours après, Bertrand est venu à Besançon. Pas pour rencontrer les représentants des salariés et répondre rapidement au mécontentement. Non, Bertrand est venu à l’AG de PARCOPOLIA, société des managers. Donc pour les problèmes des salariés, ça attendra 1 mois...

Lire la suite...
 

Sentiment des salariés Parkeon suite au débrayage

E-mail Imprimer PDF

Voici le message reçu d'un salarié Parkeon. Il reflète ce que beaucoup d'entre eux nous ont dit lorsqu'ils ont appris que le PDG ne viendrait que dans un mois.

Une semaine après un débrayage historique chez Parkeon, il semblerait que notre direction n'ait pas compris les messages que l'ensemble des salariés voulait faire passer.

En effet, l'une de nos revendications principales est que Mr Barthélémy vienne enfin expliquer devant les représentants du personnel la stratégie déplorable que son bras armé aux ressources humaines applique sans aucun discernement.

Mr Barthélémy n'a visiblement pas compris le sentiment de colère qui règne au sein de ses salariés, car il ne pourra malheureusement pas se rendre disponible avant le 3 juillet, soit presque 1 mois après notre alerte.

Voilà encore une belle preuve du mépris de cette direction pour l'ensemble des salariés de Parkeon, qui cherche à jouer la montre, alors qu'il y a urgence à débloqué un dialogue social complètement sclérosé depuis son arrivée à la tête de l'entreprise.

 

Venue de Bertrand Barthélémy suite au débrayage Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Bertrand Barthélémy a annoncé venir le 3 juillet prochain lors d'un CE extraordinaire... 1 mois après le débrayage...

Il rencontrera les élus CE.

Nous verrons dans quelle mesure il répondra aux attentes et au mécontentement des salariés Parkeon qui se sont exprimés lors du débrayage du 5 juin dernier.

 

Débrayage PARKEON très forte mobilisation

E-mail Imprimer PDF

Débrayage à Parkeon Besançon forte mobilisation des salariés

Plus de 250 salariés PARKEON ont répondu à l’appel à la grève lancé par toutes les organisations syndicales pour:

  • Obtenir des réponses précises sur la stratégie et sur la pérennité des emplois.
  • L’arrêt du dénigrement des salariés.
  • Une reconnaissance salariale conforme aux résultats de Parkeon.

Jamais un mouvement d’une telle ampleur n'était arrivé chez Parkeon...

L'élément déclencheur de la demande des salariés de "sortir" a surement été l'article de presse "Besançon c'est où?" paru récemment où la DRH, Brigitte Boursier, a une nouvelle fois tenu des propos perçus comme dénigrant les employés issus de Besançon.

Lire la suite...
 

Parkeon en grève

E-mail Imprimer PDF

Les 3 organisations syndicales de Parkeon ont lancé un débrayage sur le site de Besançon mercredi 5 juin.

Nous exigeons :

  • Des réponses sur la stratégie et sur la pérennité des emplois.
  • L’arrêt du dénigrement des salariés.
  • Une reconnaissance salariale conforme aux résultats.

 

Débrayage Parkeon

 

 

 

Nouvel accord Parkeon égalité hommes-femmes

E-mail Imprimer PDF

La CFDT PARKEON n'a pas signé l'accord proposé par la direction sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
Voici pourquoi:

  •  Il n'y a pas eu de négociations. Comme à son habitude, la DRH représentant la direction dans les négo, écoute beaucoup mais ne négocie pas. Elle vient avec son projet, c'est à prendre ou à laisser. C'est SON projet ou rien...
  • Il y a toujours le même écart de rémunération entre les hommes et femmes ingénieurs chez Parkeon depuis des années : cet écart n’a jamais été expliqué et corrigé (écart de 5% en moins pour les femmes). Cet accord n’apporte rien, ni l’état des lieux ni les objectifs de corrections. Or l’état des lieux devrait avoir été fait et des mesures prises puisque cette obligation de correction d’écart de rémunération existe depuis 2 ans. Cela signifie que Parkeon n’a jamais travaillé sur le sujet pourtant légalement obligatoire. (mais on fait un accord pour faire bien, dire qu’on fait quelque chose et surtout ne pas payer la pénalité de 1% de la masse salariale en cas de non accord).
Lire la suite...
 

Remboursement des frais des techniciens itinérants Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Certains collègues techniciens itinérants au service clients Parkeon nous ont remonté que lors de leurs déplacement (en dehors de leur région) ils n'avaient pas le remboursement aux frais réels de leurs repas et que leur choix d’hôtel était soumis à un plafond financier.

Cette situation n'étant pas normale, nous avons demandé lors de la réunion DP de mai 2013 à la direction, de s'expliquer sur cette situation.

Voici sa réponse:
En dehors de votre "zone de travail habituelle", vous devez être remboursés aux frais réels pour vos repas (pas de limite à 15€) et votre hôtel.

Lire la suite...
 

Lettre ouverte au PDG de Parkeon

E-mail Imprimer PDF

La CFDT a envoyé une lettre ouverte au PDG de Parkeon, Bertrand Barthélémy concernant la politique désastreuse de la DRH Brigitte Boursier et ses incidences sur la motivation des salariés.

Nous attendons toujours sa réponse.

Lettre ouverte au PDG PARKEON sur la politique de la DRH

 

 

Jeu de rôle à la tête de Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Curieux jeu de rôle dans la direction Parkeon entre PDG et DRH

Les salariés Parkeon ont droit à un curieux jeu de rôle  entre le PDG et la DRH ...

Qui croire?
 

 

 

Un forfait jour à la carte chez Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Le forfait annuel en jours est censé être le même que l’on soit cadre à Besançon, cadre à Paris, technicien du Service Clients ou ingénieur au bureau d’études.

Ceci est la théorie car en pratique, la direction PARKEON exige des reporting différents en fonction des salariés.

Les questions posées en DP permettent de démontrer la mauvaise foi de la direction et sa facilité à utiliser les lois et jugements... que quand ça l'arrange.
Jugez par vous-même !

DP 2011, réponse de la Direction : un jugement de la Cour de Cassation préconiserait le suivi en heures des salariés en forfait jours... mais cela ne serait applicable qu'aux techniciens... pas aux responsables.

Question DP de septembre 2011
Réponse de la direction
Question posée en DP de juillet 2011: Quelle disposition légale vous permet d’exiger pour certains salariés en forfait jours de pointer leurs heures de travail (par la RRH service clients) ? Pourquoi demandez-vous seulement au technicien forfaité du service client de pointer ? Un jugement rendu par la Cour de Cassation préconise le suivi des heures réalisées des salariés en Forfait Jours afin qu'ils soient traités de façon égale aux autres techniciens. On entend par là droit à la santé et à la même répartition de la charge de travail que ses homologues. Un Forfait Jours pourrait masquer une surcharge. On est dans une démarche de prévention et d'équité. Le RRH Service Clients met cela en place pour les techniciens au forfait jours pas pour les managers au Forfait Jours.
Lire la suite...
 

Nouveau dérapage de la DRH Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Vous êtes trop payés.

Voilà en substance ce que la DRH de PARKEON, Brigitte Boursier, a affirmé concernant les ingénieurs et cadres devant tous les salariés Parkeon, le 24 janvier dernier à Besançon.

Pourtant on était tous prêt à croire au discours de Bertrand Barthélémy et de Stéphane Roques sur la reconnaissance des salariés!

Ils ont mentionné qu'un des atouts de Parkeon réside en ses salariés compétents.

La DRH nous a donc montré comment elle reconnaît la compétence des salariés:

"La majeur partie des cadres ont une rémunération supérieure, de manière conséquente, au marché Français. Il ne faut donc pas s'attendre à avoir des augmentations " a-t-elle affirmé.

Une nouvelle fois donc, nous avons eu droit à une prestation de mépris en considérant les salariés comme des cellules d'un tableau qu'on compare avec d'autres tableaux venus d'on ne sait où.

Mais elle nous a rassuré au final en affirmant "On ne serait pas si motivé (la direction) si on n'était pas tous convaincu que vous êtes derrière nous. On vous fait une confiance énorme"

C'est sûr, elle a raison, les salariés sont sûrement maintenant tous derrière elle... C'est vrai que depuis un an elle n'avait pas convaincu tout le monde. Maintenant c'est fait.

 

LBO Parkeon, les échos, la CFDT

E-mail Imprimer PDF

Le DS CFDT avait été contacté par une journaliste des Echos fin 2012.

Soumis à la confidentialité il n'avait pas été possible de dire quoi que se soit sur la restructuration en cours de notre dette.
Par contre le DS CFDT avait échangé, ou plutôt donné son point de vue, à la journaliste des Echos sur l'impact du LBO Parkeon et du rôle des journalistes dans ce domaine.

Effectivement la CFDT Parkeon est très en colère mais pas seulement contre les LBO mais également contre ces journaux qui ne se soucis absolument pas de l'impact de leur commuinication sur l'entreprise.

Lire la suite...
 

Nouvelle DRH PARKEON… déjà 1 an !

E-mail Imprimer PDF

DRH ParkeonCela ne fait qu'un an que la nouvelle DRH Brigitte Boursier est chez Parkeon. Et pourtant beaucoup ont l'impression que cela fait une éternité...

Souvenez-vous, il y a 1 an, Chériff était encore là, on nous avait demandé notre avis sur l’entreprise via une enquête mondiale renouvelable régulièrement, la démarche « qualité de vie au travail » était enclenchée, un nouveau bâtiment était prévu, le Barjac avait encore sa table et ses chaises de jardin, on voyageait en première classe, la direction donnait des cadeaux d’ancienneté, on ne risquait pas de perdre notre mutuelle, nous n’étions pas comparés à des meubles, il était impensable que les élus du CE envisagent d’aller en justice contre Parkeon, les salariés ne se sentaient pas dévalorisés voire méprisés …

Sans compter sa mémorable intervention lors de la réunion avec tous les salariés Parkeon à Micropolis le 24 janvier 2013! Mais ça c'est une autre histoire qu'on vous reportera prochainement.

Il y a des anniversaires qu’on n’a pas envie de fêter.

 


Page 7 de 22