parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La direction veut réduire le droit syndical chez Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Nouvelle atteinte au droit syndical chez Parkeon.

Le DRH Pierre Bidault a proposé le 17 septembre dernier un projet d'accord sur le dialogue social et la carrière syndicale.

Courrier Bertrand Barthélemy dialogue social et droit syndical Parkeon

Initialement il avait engagé des discutions avec les organisations syndicales sur la base des obligations liées à la conciliation carrière syndicale / carrière professionnelle.

Et finalement, après 2 réunions, le voilà qu'il arrive avec un projet d'accord beaucoup plus large dans lequel il annule quasiment toutes les avancées en terme de dialogue social et de droit syndical chez Parkeon.

Lire la suite...
 

Néon - éteignez la lumière !

E-mail Imprimer PDF

Il semble qu’elle ne l’apprécie pas à sa juste valeur car elle nous interdit maintenant de venir vous l’apporter au prétexte « d’interrompre et de perturber les salariés dans l’exécution de leurs tâches ».

En effet, la direction a dénoncé l'usage existant depuis plus de 20 ans (Parkeon et avant Schlumberger) qui nous autorisait à vous donner directement nos informations à votre poste.
 
Jamais nous n'avions eu de remarque des précédentes directions qui avaient vraisemblablement une idée plus large du dialogue social que celle d'aujourd'hui qui cherche à nous faire taire.
 

Huissier - un de plus

E-mail Imprimer PDF

La profession des huissiers a de beaux jours devant elle avec Parkeon. En effet, un nouvel huissier a frappé à la porte du délégué syndical CFDT. 

Voici toute l’histoire... 

Cet été nous avons appris par la presse que le processus de vente de Parkeon était engagé. 

Ne voyant aucune information venir de la direction, nous avons décidé de transmettre aux salariés Parkeon l’article des ECHOS afin que tous les salariés aient le même niveau d’information. Nous avons donc partagé cet article avec tous les salariés via le DRIVE Google de notre compte Parkeon. 

Quelle n’a pas été notre surprise de constater seulement 2 jours plus tard que ce document avait été supprimé de notre Drive et de voir arriver 2 jours après un huissier de justice chez le DS pour lui faire sommation de ne plus recommencer!
 

A quoi sert le DRH?

E-mail Imprimer PDF
Voici quelques points de la fiche de poste d’un DRH (source: CIDJ), 
 Et voici comment c’est fait chez Parkeon 
 Définir et mettre en œuvre une politique de recrutement, de promouvoir la gestion
des carrières 
 « Il n’y a pas assez de turn - over » et trop de public mono entreprise
 Proposer une politique de rémunérations.  Prime pour tous: 0,5% en 2015 !
 Développer les motivations par l’élaboration d’un projet d’entreprise.  Je suis en CDD, faut pas trop en demander. La GPEC? Trop compliqué!
 Garant de la qualité du climat social.  « Taisez - vous » (réunion DP février 2015)
 Homme ou femme de dialogue et d’écoute, capable de concilier différents points de vue."Vous allez pas m’emmerder avec un sujet qui n’est pas à l’ordre du jour" ( CHSCT sept 2014 )
Les phrases en italiques ont été prononcées par le DRH de Parkeon, Pierre BIDAULT.





 

Parkeon... au beau fixe ?

E-mail Imprimer PDF

En juin dernier, un article de l'Est Républicain titrait : "Parkeon au beau fixe".

Parkeon au beau fixe - Est républicain

Effectivement, il peut avoir le sourire notre PDG Bertrand Barthélemy car tout lui réussit. 

  • Le chiffre d’affaire augmente,
  • Les salaires stagnent,
  • Le nombre d’employés diminue mais la charge de travail est quand même assumée par ceux qui restent.
  • Du coup les bénéfices explosent... et sa prime à la revente aussi ! 

Cette politique de Bertrand Barthélemy fonctionne à merveille! (pour lui) 

 

Revente de Parkeon - la direction nous informe... 1 mois après

E-mail Imprimer PDF

Le 25 août un CE extra a été organisé. Pour l’occasion, Bertrand lui-même est venu nous informer sur la revente de Parkeon. Mais il n’en a guère dit plus que ce que nous avions déjà appris par la presse depuis près d’un mois… Parkeon est bien en vente et l’actionnaire ICG a mandaté le crédit Suisse pour trouver des investisseurs qui seront rencontrés dès septembre.

Lire la suite...
 

Innovation externalisée chez Parkeon

E-mail Imprimer PDF
Chez Parkeon le CICE subventionne l'externalisation de l'innovation

En effet, le comité d'entreprise de Parkeon a rendu l'avis suivant concernant l'utilisation du CICE 2014:
Le CICE est une aide publique qui a pour but de favoriser l’emploi sur le territoire national.
Le CE déplore que la majorité des développements des projets financés par cette aide (bien que essentielle à l’innovation de l’entreprise) sont des projets sous-traités à l’étranger.
 

Qui reprendra Parkeon?

E-mail Imprimer PDF
Est Républicain article revente de Parkeon

C'est maintenant la question qui interroge tous les salariés: qui va reprendre Parkeon?

Car de notre repreneur dépendra notre avenir...

En effet, le LBO laisse régulièrement planer des incertitudes pour les salariés puisque le but du LBO est le rachat et la revendre au plus cher et le plus rapidement d'entreprises.

Entre temps et à chaque revente c'est l'incertitude... pour les salariés car pour les investisseurs c'est autre chose, eux sont sûrs (dans le cas de Parkeon) de faire une bonne, voire très bonne plus-value.

Et à la question de qui va nous reprendre suit celle du comment va-t-on être repris... Car le futur repreneur aura-t-il pour ambition de reprendre la totalité de l'entreprise?

Voir l'article de l'EST REPUBLICAIN du 2 août 2015

 

 

 

PARKEON en vente

E-mail Imprimer PDF

Parkeon en vente 2015La vente de Parkeon semble maintenant amorcée.

Nous l'avons appris par les ECHOS et magazine-decideurs.com

La "phase d'enchères commencerait en septembre" apprend-on dans un article du site  magazine-decideurs.com (article reproduit ici avant qu'il ne soit plus disponible...)

Article paru le 27/7/2015 sur le site http://www.magazine-decideurs.com/ 
 ICG et European Capital souhaitent se retirer du capital du fabricant d’appareils de stationnement.

Les deux financiers, ICG et European Capital, participaient déjà en qualité de mezzaneurs à la phase de restructuration du LBO organisée par Equistone Partners Europe pour 260 M€ en 2007. Six ans plus tard, en 2013, les deux investisseurs s’engagent en qualité d’actionnaires, se partageant tous deux le capital de l’industriel Parkeon. Cette opération avait significativement entraîné la réduction de la dette senior du fabricant, ainsi qu’un report des maturités. Aujourd’hui, Crédit Suisse a été mandaté en vue d’organiser leur retrait, avec un processus d’enchères débutant en septembre. La phase de redressement amorcée par Parkeon ne semble plus d’actualité : l’entreprise compte aujourd’hui 1 100 salariés, bénéficie d’un chiffre d’affaires de 196 M€, soit une hausse de 6 % par rapport à l’année précédente, ainsi qu’un Ebitda en augmentation de 72 %. Ces chiffres promettent la poursuite de la stratégie engagée par Parkeon, celle visant à devenir le leader mondial de la mobilité urbaine, selon les propos recueillis en mai par notre magazine. Pour cela, le président installé par Equistone Partners en 2011 et conservé par ICG et European Capital, Bertrand Barthélémy, gardera les rênes en mains. 

Encore une fois c'est la presse qui informe les salariés Parkeon de leur avenir...  

 

Absentéisme Parkeon - niveau alarmant

E-mail Imprimer PDF

Absentéisme record chez ParkeonQue se passe-t-il depuis 2011 chez Parkeon?

Pourquoi l'absentéisme en production augmente-t-il régulièrement pour atteindre des niveaux inquiétants (20%).

C'est la première fois que nous faisons un tel constat, signe d'une incontestable dégradation des conditions de travail.

Le dernier bilan du médecin du travail concernant la santé des salariés est très alarmant d’autant qu’il est quasiment le même depuis plusieurs années:

 “Depuis que j’ai pris en charge l’entreprise Parkeon (mars 2014), j’ai pu constater un mal être et une souffrance au travail d’origine diverse : des changements organisationnels réguliers, une charge de travail importante... Par ailleurs, les médecins du travail qui ont suivi successivement les salariés de l’entreprise ont fait part du même constat.”

Ceci n'est que la conséquence de la politique de pression et de rigueur que nous vivons depuis que la direction a changé en 2011 avec l'arrivée du PDG Bertrand Barthélémy.

Et que fait-il face à ce constat?

Voici la réponse qui a été faite par le président du CE, Jean-Pierre Todeschini: "Ceci mérite effectivement attention. Il nous faut d’abord comprendre les causes de cet absentéisme, les variations pouvant, compte tenu de l’effectif, être liées à des affections de longue durée."

Et comment se fait-il que la direction Parkeon découvre la situation maintenant suite au constat de la CFDT? Comment se fait-il qu'elle n'ait pas anticipé le sujet et déjà analysé les causes et engager les actions correctives?

Pourtant le taux d'absentéisme fait partie des indicateurs à suivre pour détecter des situations de dysfonctionnements dans les entreprises et la présence de risques à caractère psychosocial...

Plus la santé des salariés se dégrade et plus la santé financière de la holding Mobipark s’embellie... Ce qui est dans la logique des LBO et Parkeon n’y échappe pas.

Bertrand Barthélemy et Hadj Djemaï (ICG) ont fait le choix d’accélérer le processus de revente. Est-ce pour bientôt ?


 

Taisez-vous… J’externalise

E-mail Imprimer PDF
Voilà donc le nouveau dialogue social chez Parkeon.
C’est avec agressivité que le DRH Pierre Bidault a ordonné aux délégués du personnel suppléants:
“Taisez-vous, vous n’avez pas le droit de parler !”

Depuis les élections de janvier 2015, voici la nouvelle règle donnée par Pierre Bidault: les délégués du personnel suppléants doivent se taire en réunion.
Alors que la nouvelle pétition diffusée dernièrement demande le retour du dialogue social, la direction a donc décidé de durcir les relations avec les représentants du personnel: “c’est la loi”, confirme Pierre Bidault pour justifier ce durcissement.
 
Or ce n’est pas la loi, c’est un jugement de la cour de cassation 1983. 
Et depuis toujours chez Parkeon/Schlumberger, il est d’usage de donner la parole aux suppléants…
 
Voilà donc une bien étrange façon de répondre à cet appel au retour du dialogue social…
 
Mais tout ceci ne doit pas nous détourner de l’essentiel. Car c'est un des objectifs de Monsieur  Bidault : détourner l'attention. 
 
En effet, le PDG Bertrand Barthélemy s’emploie à restructurer Parkeon par une externalisation de plus en plus importante:
Les développements logiciels ont été très largement externalisés à tous les niveaux avec comme conséquence la fuite de nos compétences Parking et Transport qui sont transférées progressivement chez Future Processing, un sous-traitant en Pologne.
Voyez-vous Besançon dans les centres de développement sur cette illustration produite par Parkeon dans la vidéo du prix Ulysse 2015? Par contre, le centre “offshore” à Krakow en Pologne apparaît ici comme un argument de valorisation! 


La pérennité de Parkeon Besançon et de ses emplois doit être notre priorité aujourd’hui.  
Ne cédons pas aux manœuvres d’individualisation et de pression : restons unis.

 

245 signatures pour le courrier collectif à l'actionnaire de Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Nous avons été 245 salariés Parkeon à signer le courrier collectif à ICG

C’est plus de 80% des salariés rencontrés le jeudi 5 février entre 11:30 et 14:00 qui ont décidé de signer le courrier collectif à destination de Christophe EVAIN, président d’ICG, l’actionnaire majoritaire de Parkeon.

Nous avons recueilli 4 exemplaires signés du courrier aux heures d’entrées/sorties de l’établissement de Besançon.

view

Et beaucoup de managers nous ont dit être d’accord avec ce courrier mais ne préfèrent pas signer de peur des représailles… Très révélateur de ce que nous vivons actuellement.

Ce courrier collectif a été envoyé le jeudi 12 février à Christophe EVAIN, président d’Christophe EVAIN, CEO ICGICG.

Lire la suite...
 

Parkeon candidat pour le prix Ulysse... à quel prix pour les salariés?

E-mail Imprimer PDF
Bertrand Barthélémy, Président de Parkeon, annonce dans cette vidéo :
"Etre nominé pour le prix Ulysse c'est pour les équipes de Parkeon la reconnaissance du travail effectué et du courage que les équipes ont eu d'accepter de changer et de modifier leur façon de travailler pour s'en sortir".
 
Nous comprenons donc la logique: pas d'augmentations pour les salariés mais le "prix Ulysse" pour les récompenser!
 
Nous pensons que les salariés Parkeon attendent beaucoup plus qu'un "Prix" pour ce qu'ils subissent depuis 2011.
 
Les salariés Parkeon demandent aujourd'hui, en reconnaissance de leur travail et leurs efforts,
  • une vraie reconnaissance salariale après 4 années de perte de pouvoir d'achat et
  • des certitudes pour leur avenir
Concernant le LBO, à aucun moment Bertrand Barthélemy ne signale que l'endettement financier est celui du LBO et n'a rien à voir avec une dette de Parkeon. Cette omission volontaire est scandaleuse.
Car ne pas parler des 133 millions d'euros ponctionnés entre 2007 et 2013 par le service de la dette LBO, pour le pur profit des banques, Parkeon ne pouvait pas s'en sortir grandi...
 
Et pour terminer, pourquoi Bertrand Barthélemy n'a-t-il jamais communiqué aux salariés sur cette candidature de Parkeon au prix Ulysse "pour les récompenser des efforts"?
 
 

Courrier collectif des salariés Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Vous en avez assez? Alors agissons ensemble!!!

Courrier des salariés Parkeon à ICG 

 La situation actuelle de Parkeon reflète la triste réalité des LBO: la dualité. 

Du côté des financiers
La réalité des salariés Parkeon
  • Des résultats financiers exceptionnels, les plus importants jamais connus
  • Des prévisions 2015 encore meilleures,
  • Une production record de machines en 2014
  • Une production qui sera supérieure en 2015.
  • Des perspectives de revente de Parkeon à un haut prix.
  • Des perspectives énormes de gains à la revente pour les actionnaires
  • Des bonus extravagants pour la direction à la revente
  • Nous ne nous sommes jamais autant sentis en “insécurité” dans notre entreprise.
  • Une politique de rigueur salariale. Perte de pouvoir d’achat depuis 4 ans.
  • Absence de vision sur la stratégie et l’avenir.
  • Non considération, non reconnaissance professionnelle.
  • Incertitudes sur la forme de la revente et de ses impacts sur nos emplois.
  • Peur de se faire “débarquer”.

 Vous trouvez cette situation anormale ? Nous aussi ! 

Nous ne pouvons pas laisser ceci continuer en attendant passivement. Nous devons le dénoncer. Car cette entreprise est celle de tous ses salariés et la réussite de Parkeon est due au travail de nous tous et non d’une seule personne.

Nous devons maintenant TOUS réagir COLLECTIVEMENT pour dire stop à cette situation et réaffirmer la force que nous représentons, tous ensemble, tous les salariés Parkeon. 

Pour cela nous proposons, dans un premier temps, d’interpeller publiquement l’actionnaire ICG par une lettre ouverte que les salariés Parkeon signerons collectivement afin de l’inviter à infléchir sa stratégie sociale. 

Voici la lettre collective à ICG qui sera proposée jeudi 5 février à la signature à tous les salariés du site de Besançon.

Lire la suite...
 

La question DP du mois

E-mail Imprimer PDF

Voici une question posée par un salarié Parkeon pour la réunion des délégués du personnel de février:

Pourquoi la prime de 0,5% (de la politique salariale 2015 de la direction) est-elle arrondie à l'euro inférieur sur nos fiches de paie ?

En raison des bons résultats obtenus en 2014, pourrait-elle être arrondie au centime supérieur ?

 

LBO Parkeon - super cagnotte pour les dirigeants à la revente

E-mail Imprimer PDF

 Cagnotte de 24 millions pour les dirigeants Parkeon à la revente

* 100% des joueurs vont gagner!
Montant minimum à se partager à la revente de Parkeon, uniquement pour le rang 1 (dirigeants et hauts managers).
Pour tous les autres, vous n’avez pas été informés de ce tirage exceptionnel.

 


Page 3 de 22

Adhérez à la CFDT

Adhérez à la CFDT PARKEON

80 ans d'histroire de Parkeon

cfdt_image02_redimensionner.jpg
Le LBO en vidéo