parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Accord égalité professionnelle entre les femmes et les hommes: pourquoi la CFDT n’a pas signé.

E-mail Imprimer PDF

Les ambitions de Jean-Pierre TODESCHINI (DRH représentant Bertrand Barthélemy) étaient claires dès le début des négociations: nous n’avons pas réussi à respecter le précédent accord, il faut donc écrire un nouvel accord avec des objectifs atteignables.

Et surtout que ça ne donne pas du travail en plus aux RH car depuis 3 ans la direction ne s’est contenté que de faire des bilans, sans mettre en œuvre quoi que ce soit pour améliorer la situation.

La CFDT a proposé un accord et de multiples propositions pour améliorer l’égalité. Et surtout nous avions proposé des mesures en cas de non respect de l’accord, afin d’inciter au respect des engagements. Car depuis quelques années, la direction s’engage et signe des accords sans les respecter (la GPEC en est aussi l’exemple parfait).

Lire la suite...
 

Respect de la convention collective des ingénieurs et cadres: la direction de Parkeon condamnée

E-mail Imprimer PDF

Suite à l’action en justice menée par la CFDT pour le respect des droits des salariés PARKEON, le tribunal de grande instance de Besançon a ordonné à la direction de modifier la politique voyage, modifier le logiciel de réservation et payer 1200€ de dommages et intérêt et de remboursement de frais d’avocat pour ne pas avoir respecté la convention collective des ingénieurs et cadres concernant la classe de voyages en train (l'article 11: "Les voyages en chemin de fer sont effectués de jour en première classe")


 

La CFDT AGIT et OBTIENT: régularisation salaires des techniciens en forfait jours

E-mail Imprimer PDF
Suite à l’intervention de la CFDT, la direction, va appliquer le salaire minimum CORRECT pour les techniciens en forfait jours.
 
La direction avait décidé d’appliquer le minimum conventionnel des ingénieurs et cadres aux techniciens forfaités, puisqu’ils “bénéficient de cette convention” (comme précisé dans notre accord temps de travail). Sauf qu’entre la convention des ingénieurs et cadres et le minimum à leur appliquer il peut y avoir jusqu’à 6000€ de différence annuelle…
 
Ce sujet, la CFDT est la seule à le traiter depuis des années car nous avions déjà dû intervenir sous l’ère Chambeau avec gain de cause mais à l’arrivée en 2011 du PDG B. Barthélémy, discrètement, la direction s’était remise à appliquer la convention la moins favorable.
Lire la suite...
 

Parkeon assigne la CFDT au TGI

E-mail Imprimer PDF
La CFDT assigné en justice par Parkeon
15 jours après la distribution de notre dernière information "NEON", BERTRAND BARTHÉLEMY, représentant légal de PARKEON, assigne les délégués syndicaux CFDT en justice.
 
Les informations que nous diffusons gênent manifestement...Et particulièrement les dernières sur la revente et les plus-values des dirigeants de Parkeon.

Après les menaces, les recommandés, la dénonciation de l’usage sur la distribution des tracts et les huissiers, Parkeon passe à l’action judiciaire.

Il est vrai que nous informons les salariés de TOUTES les informations disponibles, même celles qui dérangent! C’est sûrement pour cela que nous sommes le seul syndicat de Parkeon à être devant la justice aujourd’hui.

Ceci coïncidant avec l’arrivée du gentil actionnaire Français ASTORG et du nouveau DRH Jean-Pierre TODESCHINI. Serait-ce aussi l’arrivée de nouvelles directives ?

La direction de Parkeon s’est fixé l’objectif de nous faire taire… totalement cette fois-ci.
Lire la suite...
 

La CFDT Parkeon défend la convention collective des ingénieurs et cadres

E-mail Imprimer PDF

Souvenons-nous quand le président de Parkeon Bertrand Barthélémy avait décrété de ne plus respecter la convention collective des ingénieurs et cadres de la métallurgie concernant les voyages en train en raison de la situation économique de Parkeon…

Il fallait faire des économies et ne plus voyager en 1ère classe…

Les temps ont changé et la situation économique aussi.

Il faut croire que les économies ont porté leurs fruits puisque lors de la revente de Parkeon à Astorg, Bertrand Barthélémy et 14 autres directeurs ont gagné 94 millions d’euros et les caisses de Parkeon se sont vidées de 27 millions d’euros en frais de cession!

C’est donc tout naturellement que la CFDT a demandé à la direction de Parkeon de respecter la convention collective des ingénieurs et cadres qui prévoit ceci article 11: "Les voyages en chemin de fer sont effectués de jour en première classe".

Lire la suite...
 

Revente à ASTORG - Scandale des plus-values des dirigeants et 3ème LBO à risque pour Besançon

E-mail Imprimer PDF

Le 15 avril, ICG a vendu Parkeon à ASTORG pour 510 M€, valeur deux fois plus élevée qu’à la précédente cession de 2007.

Ce troisième LBO de Parkeon s’accompagne de plus-values record et scandaleuses pour 15 dirigeants: ils vont empocher ensemble 94M€, soit l’équivalent de 4 années de masse salariale France

De leur côté les actionnaires majoritaires ICG et European Capital vont toucher 274M€ avec une plus-value de 150M€. 

Cette cession s’accompagne d’une nouvelle dette de 230M€ (plus importante que la précédente), elle sera supportée par Parkeon.

Côté social, la politique de compression des effectifs et d’externalisation menée par le PDG Bertrand Barthélémy a fait baisser les effectifs en France de 9% depuis 4 ans. 

Parkeon, entreprise industsrielle leader sur son marché, est devenu une valeur spéculative à hauts rendements pour les fonds d’investissements dont l’appétit démesuré pèse aujourd’hui sur l’avenir et la pérennité des salariés Français, comme beaucoup d’autre entreprises victimes des LBO. 

Lire la suite...
 

Egalité professionnelle et qualité de vie au travail - la CFDT force de proposition

E-mail Imprimer PDF
Notre accord actuel arrive à échéance.
Pour le nouvel accord, la CFDT a multiplié les propositions.
 
Retrouvez au lien ICI l’intégralité de nos propositions
 
 

La CFDT rend visite à ASTORG

E-mail Imprimer PDF
En déplacement à Paris les 14 et 15 avril pour assister à l'assemblée générale de Parkeon, Durica et Marc ont décidé de rendre visite à Astorg.
Pour rencontrer nos futurs actionnaires, pour faire connaissance, pour discuter social...
 
Astorg était-il au courant de notre visite ? 
astorg rue saint honoré bloquée
Car en arrivant rue du Faubourg Saint Honoré, nous constatons qu'ils avaient réussi à faire bloquer toute la rue. Un policier montait bien la garde, mitraillette au poing. 
 
Comment faire? 
Lire la suite...
 

Médiapart dénonce les plus-values monstrueuses des actionnaires et dirigeants PARKEON

E-mail Imprimer PDF

Nous avions très largement sous-estimé les gains de la direction à la revente de Parkeon.

En effet, aujourd'hui Mediapart révèle que l'équipe dirigeante de Parkeon (15 personnes) va se partager 94 millions d'euros suite à la cession en LBO de l'entreprise à Astorg. 

Et de leur côté les actionnaires majoritaires (ICG et European Capital) vont engranger 150M€ de plus values.

Ces gains sont tout simplement un pur scandale car ils se font grâce à l'endettement que l'on fait peser sur l'entreprise et la pression qui y est mise par les dirigeants pour obtenir le maximum de rentabilité.

C'est effectivement de la prédation, du pillage. 

Lire la suite...
 

BDES Parkeon - la CFDT obligée de saisir la justice

E-mail Imprimer PDF
La base de données économiques et sociales (BDES) a été une des avancées issues de l’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi.
 
Cette base de données regroupe et rationalise exhaustivement les données existantes de l’entreprise. Elle sert de base pour les consultations des représentants du personnel qui doivent y avoir accès en permanence.
 
La BDES devait être mise en place le 14 juin 2014 pour les entreprises de plus de 300 salariés et le 14 juin 2015 pour les autres (au delà de 50 salariés).
Aujourd’hui toutes les entreprises de plus de 50 salariés devraient avoir mis en place cette base. 
 
Mais la réalité est tout autre.
Lire la suite...
 

Y-aura-t-il un 3ème LBO pour PARKEON?

E-mail Imprimer PDF
3ème LBO pour Parkeon ?
Est-ce bien raisonnable ?
Les salariés Parkeon apprennent, une nouvelle fois par la presse que le seul repreneur potentiel de Parkeon serait un fond financier. 
Pourtant le PDG Bertrand Barthélémy avait affirmé au comité d'entreprise: "je vous informerai au delà de la loi". Force est de constater qu'une nouvelle fois ce n'est pas lui qui nous informe mais la presse. 
 
REUTER nous apprend donc que le repreneur potentiel de Parkeon serait ASTORG, qui nous rachèterait pour 450 millions d’euros

Cette information, non  confirmée pour le moment, nous amène les commentaires suivants:
Soit cette information est fausse, soit le fond financier est d’une naïveté incroyable. 
 
Car comment Parkeon pourrait survivre à un nouveau LBO, à une dette encore plus importante après l’histoire que nous avons vécue depuis 2003 : 2 LBO avec 2 restructurations de la dette?
 

Une nouvelle dette intenable? 

Comment pourrait-on supporter une nouvelle dette, nécessairement encore plus importante alors que les précédentes ont mis à mal les fondamentaux de Parkeon en amenant presque au dépôt de bilan une entreprise pourtant leader mondial sur son marché?
 
Car quand on regarde l’historique 2007-2013 de la charge financière supportée par Parkeon pour une dette LBO de 200M€, on constate qu’en 7 ans, 130M€ ont été ponctionnés sur nos bénéfices (en pure perte, sans aucun lien avec un quelconque investissement). 
La charge financière du LBO Parkeon est supérieure aux bénéfices 
La précédente dette de l'actionnaire Barclays Private Equity nous a mis en grande difficulté  (à lire l'article: "Parkeon le Florange de Moscovici")
Lire la suite...
 

Toujours les meilleurs qui partent

E-mail Imprimer PDF
Le DRH Pierre Bidault a fait valoir son droit à la retraite... Il est parti sans prévenir, sans dire au revoir et sans hommages pourtout ce qu’il a fait pour tous les salariés Parkeon.
 
D’ailleurs il serait intéressant qu’un bilan partagé soit fait afin de vérifier si le choix de Bertrand Barthélémy a été concluant.

En attendant, de notre côté, voici un aperçu de son action aux ressources “humaines” en 2 ans (seulement!).
  • Janvier 2014 il déclare: “augmenter les salaires c’est comme courir avec des semelles de plomb”.
  • Et il ferme la porte au nez de 80 salariés mécontents.
  • Septembre 2014, révélation de la face cachée de Pierre Bidault et de ses crises d’énervement. En CHSCT il lance à un élu: “vous allez pas commencer à m’emmerder avec des choses qui sont pas à l’ordre du jour”. Et en DP de février ce sera : “Taisez-vous”
Lire la suite...
 

Prime revente- la mobilisation des salariés Parkeon a payé

E-mail Imprimer PDF
 
Il faut comprendre et bien être conscient que s’il n’y avait pas eu autant de salariés aux réunions d’information collectives que nous avions organisées dehors, nous n’aurions pas pu négocier de la même manière. 

Ce n’est pas en restant isolé que l’on peut se défendre et acquérir des droits. 

Ce sont donc 3800€ qui seront distribués à chaque salarié au changement d’actionnaire.

Les prochaines avancées collectives que nous pourrons obtenir ne dépendront que de la capacité de chacun à se mobiliser le moment venu. Et la prochaine échéance est de taille: la revente de Parkeon et ses conséquences.
La CFDT obtient une Prime pour les salariés revente Parkeon

Il reste un goût d’amertume


Parkeon partage de la valeur de la revente
Mais cette prime, en définitive bien maigre face à celle que va avoir la direction à la revente, arrachée en dernière minute après un véritable forcing auprès de la direction, n'effacera pas ce que nous avons vécu depuis 2011: 
Lire la suite...
 

Les mercenaires

E-mail Imprimer PDF
"Nous ne sommes pas des mercenaires" affirme Bertrand Barthélemy dans un article de l'EST RÉPUBLICAIN du 4 décembre 2015 en réponse aux annonces dans la presse des gains démesurés qu'il va réaliser lors de la cession de Parkeon. 
 
Qu’est ce donc qu’un mercenaire ?
 
Le Larousse nous dit :”Qui ne travaille que pour un salaire, qui est inspiré par la seule considération du gain.
 
Alors que personne jusqu’à présent ne l’avait comparé à un mercenaire, on comprend très bien pourquoi ce mot lui est venu à l’esprit.
 
Sa conscience commencerait elle à lui jouer des tours, alors que la revente imminente va lui permettre, à lui et à son équipe dirigeante, d’empocher plus de 50 millions d’euros tout en avouant dans la presse que le redressement s'est fait "grâce aux efforts de tous"?

 

MENSONGE de la direction Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Politique salariale de Parkeon depuis 2012
La direction de Parkeon MENT outrageusement dans ces communiqués de presse actuellement.
 
 
Ceci est bien entendu TOTALEMENT faux.
  • Les augmentations annuelles sont dans le graphe ci-contre: où sont les +33%?
  • L'analyse des rémunérations par l'expert du CE en 2015 a révélé que 75% des salariés ont PERDU du pouvoir d'achat en 4 ans.
Ce mensonge de la direction de Parkeon montre une nouvelle fois tout le mépris qu'elle peut avoir pour les salariés. 
 
Ceci est consternant. Nous lui demandons de faire un correctif de ses fausses informations et des excuses à tous les salariés Parkeon. 

 

Provocation de la direction Parkeon

E-mail Imprimer PDF
Réunion générale des salariés le 1er décembre 2015
Suite à la connaissance du mega jackpot de 53 millions d’euros, les élus du comité d’entreprise ont demandé qu’une réunion avec l’actionnaire ICG soit organisée pour demander d’associer AUSSI  les salariés au partage de la valeur.
 
L’actionnaire a décliné l’invitation, demandant à la direction de“débroussailler” le sujet. 
 
La direction a donc ouvert les négociations annuelles (qu’elle avait d’ailleurs oublié d’organiser) en y incluant le sujet du partage de la valeur à la revente. 
 
Les propositions faites par la direction lors de la réunion du 30/11 ont été unanimement perçues comme scandaleuses.
 
Comment la direction de Parkeon, représentée par Jean-Pierre TODESCHINI (directeur du site) et Thierry GONNET (directeur financier), peut-elle proposer une augmentation de 
0,1% 
Alors que les résultats sont historiquement hauts depuis 2 ans?
 
Et pour la “prime de revente”, elle propose un montant 60% inférieur à la prime de la vente de 2007 alors que la valeur de Parkeon est 40% supérieure.
Nous avons donc organisé une réunion de tous les salariés pour leur présenter la situation et ces propositions. 
 
Les salariés de Parkeon ont pu exprimer leur colère face à cette nouvelle provocation de la direction par ces propositions si basses et incompréhensibles au regard des efforts de tous depuis 5 ans et du méga jackpot de 53 M€...
Avec les salariés présents (environ 250) nous avons décidé de contre-propositions qui seront faites lors de la réunion du 4 décembre.

 


Page 2 de 22