parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Débrayage PARKEON très forte mobilisation

E-mail Imprimer PDF

Débrayage à Parkeon Besançon forte mobilisation des salariés

Plus de 250 salariés PARKEON ont répondu à l’appel à la grève lancé par toutes les organisations syndicales pour:

  • Obtenir des réponses précises sur la stratégie et sur la pérennité des emplois.
  • L’arrêt du dénigrement des salariés.
  • Une reconnaissance salariale conforme aux résultats de Parkeon.

Jamais un mouvement d’une telle ampleur n'était arrivé chez Parkeon...

L'élément déclencheur de la demande des salariés de "sortir" a surement été l'article de presse "Besançon c'est où?" paru récemment où la DRH, Brigitte Boursier, a une nouvelle fois tenu des propos perçus comme dénigrant les employés issus de Besançon.

Lire la suite...
 

Parkeon en grève

E-mail Imprimer PDF

Les 3 organisations syndicales de Parkeon ont lancé un débrayage sur le site de Besançon mercredi 5 juin.

Nous exigeons :

  • Des réponses sur la stratégie et sur la pérennité des emplois.
  • L’arrêt du dénigrement des salariés.
  • Une reconnaissance salariale conforme aux résultats.

 

Débrayage Parkeon

 

 

 

Nouvel accord Parkeon égalité hommes-femmes

E-mail Imprimer PDF

La CFDT PARKEON n'a pas signé l'accord proposé par la direction sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
Voici pourquoi:

  •  Il n'y a pas eu de négociations. Comme à son habitude, la DRH représentant la direction dans les négo, écoute beaucoup mais ne négocie pas. Elle vient avec son projet, c'est à prendre ou à laisser. C'est SON projet ou rien...
  • Il y a toujours le même écart de rémunération entre les hommes et femmes ingénieurs chez Parkeon depuis des années : cet écart n’a jamais été expliqué et corrigé (écart de 5% en moins pour les femmes). Cet accord n’apporte rien, ni l’état des lieux ni les objectifs de corrections. Or l’état des lieux devrait avoir été fait et des mesures prises puisque cette obligation de correction d’écart de rémunération existe depuis 2 ans. Cela signifie que Parkeon n’a jamais travaillé sur le sujet pourtant légalement obligatoire. (mais on fait un accord pour faire bien, dire qu’on fait quelque chose et surtout ne pas payer la pénalité de 1% de la masse salariale en cas de non accord).
Lire la suite...
 

Remboursement des frais des techniciens itinérants Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Certains collègues techniciens itinérants au service clients Parkeon nous ont remonté que lors de leurs déplacement (en dehors de leur région) ils n'avaient pas le remboursement aux frais réels de leurs repas et que leur choix d’hôtel était soumis à un plafond financier.

Cette situation n'étant pas normale, nous avons demandé lors de la réunion DP de mai 2013 à la direction, de s'expliquer sur cette situation.

Voici sa réponse:
En dehors de votre "zone de travail habituelle", vous devez être remboursés aux frais réels pour vos repas (pas de limite à 15€) et votre hôtel.

Lire la suite...
 

Lettre ouverte au PDG de Parkeon

E-mail Imprimer PDF

La CFDT a envoyé une lettre ouverte au PDG de Parkeon, Bertrand Barthélémy concernant la politique désastreuse de la DRH Brigitte Boursier et ses incidences sur la motivation des salariés.

Nous attendons toujours sa réponse.

Lettre ouverte au PDG PARKEON sur la politique de la DRH

 

 

Jeu de rôle à la tête de Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Curieux jeu de rôle dans la direction Parkeon entre PDG et DRH

Les salariés Parkeon ont droit à un curieux jeu de rôle  entre le PDG et la DRH ...

Qui croire?
 

 

 

Un forfait jour à la carte chez Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Le forfait annuel en jours est censé être le même que l’on soit cadre à Besançon, cadre à Paris, technicien du Service Clients ou ingénieur au bureau d’études.

Ceci est la théorie car en pratique, la direction PARKEON exige des reporting différents en fonction des salariés.

Les questions posées en DP permettent de démontrer la mauvaise foi de la direction et sa facilité à utiliser les lois et jugements... que quand ça l'arrange.
Jugez par vous-même !

DP 2011, réponse de la Direction : un jugement de la Cour de Cassation préconiserait le suivi en heures des salariés en forfait jours... mais cela ne serait applicable qu'aux techniciens... pas aux responsables.

Question DP de septembre 2011
Réponse de la direction
Question posée en DP de juillet 2011: Quelle disposition légale vous permet d’exiger pour certains salariés en forfait jours de pointer leurs heures de travail (par la RRH service clients) ? Pourquoi demandez-vous seulement au technicien forfaité du service client de pointer ? Un jugement rendu par la Cour de Cassation préconise le suivi des heures réalisées des salariés en Forfait Jours afin qu'ils soient traités de façon égale aux autres techniciens. On entend par là droit à la santé et à la même répartition de la charge de travail que ses homologues. Un Forfait Jours pourrait masquer une surcharge. On est dans une démarche de prévention et d'équité. Le RRH Service Clients met cela en place pour les techniciens au forfait jours pas pour les managers au Forfait Jours.
Lire la suite...
 

Nouveau dérapage de la DRH Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Vous êtes trop payés.

Voilà en substance ce que la DRH de PARKEON, Brigitte Boursier, a affirmé concernant les ingénieurs et cadres devant tous les salariés Parkeon, le 24 janvier dernier à Besançon.

Pourtant on était tous prêt à croire au discours de Bertrand Barthélémy et de Stéphane Roques sur la reconnaissance des salariés!

Ils ont mentionné qu'un des atouts de Parkeon réside en ses salariés compétents.

La DRH nous a donc montré comment elle reconnaît la compétence des salariés:

"La majeur partie des cadres ont une rémunération supérieure, de manière conséquente, au marché Français. Il ne faut donc pas s'attendre à avoir des augmentations " a-t-elle affirmé.

Une nouvelle fois donc, nous avons eu droit à une prestation de mépris en considérant les salariés comme des cellules d'un tableau qu'on compare avec d'autres tableaux venus d'on ne sait où.

Mais elle nous a rassuré au final en affirmant "On ne serait pas si motivé (la direction) si on n'était pas tous convaincu que vous êtes derrière nous. On vous fait une confiance énorme"

C'est sûr, elle a raison, les salariés sont sûrement maintenant tous derrière elle... C'est vrai que depuis un an elle n'avait pas convaincu tout le monde. Maintenant c'est fait.

 

LBO Parkeon, les échos, la CFDT

E-mail Imprimer PDF

Le DS CFDT avait été contacté par une journaliste des Echos fin 2012.

Soumis à la confidentialité il n'avait pas été possible de dire quoi que se soit sur la restructuration en cours de notre dette.
Par contre le DS CFDT avait échangé, ou plutôt donné son point de vue, à la journaliste des Echos sur l'impact du LBO Parkeon et du rôle des journalistes dans ce domaine.

Effectivement la CFDT Parkeon est très en colère mais pas seulement contre les LBO mais également contre ces journaux qui ne se soucis absolument pas de l'impact de leur commuinication sur l'entreprise.

Lire la suite...
 

Nouvelle DRH PARKEON… déjà 1 an !

E-mail Imprimer PDF

DRH ParkeonCela ne fait qu'un an que la nouvelle DRH Brigitte Boursier est chez Parkeon. Et pourtant beaucoup ont l'impression que cela fait une éternité...

Souvenez-vous, il y a 1 an, Chériff était encore là, on nous avait demandé notre avis sur l’entreprise via une enquête mondiale renouvelable régulièrement, la démarche « qualité de vie au travail » était enclenchée, un nouveau bâtiment était prévu, le Barjac avait encore sa table et ses chaises de jardin, on voyageait en première classe, la direction donnait des cadeaux d’ancienneté, on ne risquait pas de perdre notre mutuelle, nous n’étions pas comparés à des meubles, il était impensable que les élus du CE envisagent d’aller en justice contre Parkeon, les salariés ne se sentaient pas dévalorisés voire méprisés …

Sans compter sa mémorable intervention lors de la réunion avec tous les salariés Parkeon à Micropolis le 24 janvier 2013! Mais ça c'est une autre histoire qu'on vous reportera prochainement.

Il y a des anniversaires qu’on n’a pas envie de fêter.

 

Réunion générale de Parkeon

E-mail Imprimer PDF

Le 24 janvier 2013 aura lieu une réunion générale des salariés Parkeon à Besançon (Micropolis).
Vous pouvez nous transmettre vos questions pour cette réunion à l'adresse:



La dernière réunion de ce type avait été organisée en décembre 2011.
Bertrand Barthélémy avait alors totalement oublié de nous parler du LBO ...

Maintenant la situation a changée... espérons qu'il va enfin nous en parler et surtout quel avenir suite à la renégociation de la dette: quelles en seront les contreparties pour les salariés?

 

Equistone abandonne le contrôle de Parkeon au mezzaneur ICG

E-mail Imprimer PDF
Nous apprenons par le site www.agefi.fr que

Equistone abandonne le contrôle de Parkeon au mezzaneur ICG.

Voilà donc un peu plus d'information sur la restructuration de la dette LBO de Parkeon: Equistone (ex Barclays PE) se retire.

 Texte complet de l'article:

 Parkeon vient de boucler sa deuxième restructuration de dette depuis 2007 et sa prise de contrôle par Equistone Capital Partners (ex-Barclays Private Equity). Au terme de cette opération, Equistone cède l'intégralité de sa participation (60% environ) à Intermediate Capital Group (ICG).
ICG est un gérant qui investit principalement en dette mezzanine, mais aussi – et parfois concomitamment – en fonds propres, en qualité d'actionnaire minoritaire. Lorsque Barclays PE acquiert Parkeon (leader des systèmes de stationnement et de billetterie) auprès d'Apax Partners en 2007, ICG fournit une mezzanine de 42 millions d'euros, ainsi qu'un petit ticket en capital de 5 millions, selon le rapport financier 2007 du gérant. Une dette senior et second lien de 120 millions est arrangée par BNP Paribas, selon l'hebdomadaire Capital Finance de l'époque ; la société est alors valorisée au total à 260 millions d'euros.
La dette a été renégociée une première fois en 2009, l'éclatement de la bulle financière ayant rendu caduc le plan de développement sur lequel avait été bâtie la structure du LBO. Les créanciers acceptent que l'échéance du prêt bancaire soit allongée de 18 mois, «dans l'espoir que la crise ne durerait pas», rappelle un professionnel impliqué dans la négociation, moyennant un contrat de crédit plus sévère. Selon Capital Finance, ICG accepte alors l'abandon de rémunérations en échange de droits supplémentaires d'accès au capital; enfin, Barclays PE et ICG réinjectent ensemble 10 millions d'euros de fonds propres.
Mais la crise s'installe. Alors que la société est opérationnellement viable, «un consensus s'était établi sur l'idée que le montant de la dette financière était trop important pour la société», explique Stéphane Roques, responsable du marketing et de la communication de Parkeon.
Ce dernier n'a pas souhaité communiquer le détail sur la nouvelle structure financière de Parkeon, qui n'a pas encore été validée par les autorités de la concurrence. Le montant de la dette a été réduit, réparti différemment et rééchelonné. Outre le départ de l'actionnaire principal et son remplacement par ICG, «les créanciers ont obtenu une clause de retour à meilleure fortune, qui implique des droits sur le capital et la plus-value», explique un proche du dossier.
Le cas de Parkeon est emblématique des sociétés acquises au faîte de la bulle financière, à des multiples de dette trop élevés.

 

La dette du LBO PARKEON diminuée

E-mail Imprimer PDF

les echos - la dette du LBO Parkeon diminuéeLes échos nous informent que la dette du LBO Parkeon a été renégociée.

Enfin, l'étau du LBO se déserre... un peu.

Ce que la CFDT demandait depuis des années est enfin arrivé.

Les financiers ont enfin reconnus leurs grossière erreur d'achat surévalué de Parkeon pour 260M€ en 2007. Les salariés ne devaient en payer seuls les conséquences. 

Depuis 2008 les élus CFDT ont sollicité les élus politiques en les alertant sur les risques du LBO pour Parkeon et ses salariés. 

Et dernièrement, à l'occasion des élections présidentielles, l'action CFDT a été déterminante.

La CFDT a donc participé indirectement mais activement au déroulement de la diminution de la dette.

 

Challenge fait du sensationnel sur PARKEON

E-mail Imprimer PDF

Le 29/11/2012 challenge.fr a sorti un article sur la situation de Parkeon.
La CFDT tient à apporter un éclairage sur notre situation, vu de l'entreprise.

NON, Parkeon n'est pas "au bord de la cessation de paiement".

Parkeon est une entreprise solide qui a toujours été bénéficiaire depuis les 10 dernières années avec un chiffre d'affaire 2011 de 176 millions d'€ parmi les plus hauts de son histoire. En clair, Parkeon est une entreprise florissante et en pleine croissance de son chiffre d'affaire sur ces dernières années.

Donc Parkeon a des ressources financières, alors où est le problème?

Lire la suite...
 

Les salariés PARKEON mobilisés pour défendre leur mutuelle

E-mail Imprimer PDF

Forte mobilisation des salariés Parkeon pour leur mutuelle

Près de 200 salariés se sont mobilisés vendredi 19 octobre pour venir défendre leur mutuelle suite à l'organisation d'un débrayage par la CFDT.

Les salariés sont venus exprimer leur position face à l'attitude de la direction dans le cadre des discussions sur la mutuelle et la prévoyance santé.

En effet, la DRH Brigitte Boursier, représentant la direction dans les négociations, n'a pas cessé de faire le forcing depuis plusieurs mois sur le sujet en voulant imposer unilatéralement le changement de mutuelle aux salariés.

La direction a due effectivement aller trop loin cette fois ci car elle a réussi à faire sortir 200 salariés, ce qui est le plus gros mouvement de mécontentement chez Parkeon depuis plusieurs années.

Suite à la mobilisation la mutuelle est conservée

Nous tenons à remercier tous les salariés Parkeon du site de Besançon. Ils ont su montrer leur capacité à agir et montrer qu'ils ne sont pas prêts à tout accepter.

Grâce à cette mobilisation nous conservons encore un an notre mutuelle dont tout le monde est satisfait.

Nous conservons ainsi une mutuelle performante dont le principe de remboursement est sur frais réels.

Mais la direction s'entête

Lire la suite...
 

Regression des prestations de santé chez Parkeon?

E-mail Imprimer PDF
Va-t-on vers une régression des prestations de santé chez Parkeon avec les propositions de la direction Parkeon?

Rappel du contexte :

La loi et notre accord d’entreprise prévoient de revoir au maximum tous les cinq ans l’organisme de mutuelle. C’est l’objet des négociations en cours depuis septembre 2012.
Notre accord actuel définit une cotisation unique pour une prestation unique et la participation financière de Parkeon à hauteur de 43% des frais.

Absence de négociation

Depuis le début de la négociation la Direction informe juste les élus du personnel des décisions qu’elle prend… à savoir :

  • Elle prévoit qu'il n’y aura plus qu’une seule catégorie (fini la différence non cadre / cadre).
  • Elle décide d'un retour à un système base + optionnelle (prestations minimales obligatoire avec cotisation optionnel pour plus de prestations de santé).
  • Du coup la participation (43%) de l’employeur serait uniquement sur la base.
  • Et les remboursements seraient sur la base sécurité sociale au lieu des frais réels.

La direction de Parkeon, représentée par Brigitte Boursier, n’a pas voulu entendre les élus et nous impose ses bases de discutions.

Lire la suite...
 


Page 8 de 23

Retrouvez-nous sur Facebook
Facebook CFDT Parkeon

 

Adhérez à la CFDT

Adhérez à la CFDT PARKEON

80 ans d'histroire de Parkeon

08.jpg
Les subprimes par Groland