parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

NAO décembre 2016 - propositions CFDT

E-mail Imprimer PDF

4 années exceptionnelles

Après un Ebitda extraordinaire “spécial revente” en 2015, 2016 sera de nouveau une très bonne année.

Peu d’entreprises font ces résultats” a déclaré le président du CE, Jean-Pierre TODESCHINI. 

Mais malgré ces résultats excellents, réalisés par les efforts de tous, la rétribution des salariés Parkeon reste MODIQUE par rapport aux profits des actionnaires, par rapport aux profits de Bertrand BARTHELEMY, de Stéphane ROQUES et leurs adjoints qui se sont partagé 94 millions d’euros en avril 2016 au moment de la cession de Parkeon à ASTORG. Et ce sont EUX qui font stagner nos salaires depuis 5 ans.
 
Même la prime de revente que nous avons réussi à arracher en bataillant parait minuscule au regard des  gains réalisés et aux coûts financiers extravagants du LBO que supporte Parkeon mais qui ne profite qu’à une poignée.

La CFDT propose d’utiliser 5 % de l’Ebitda pour les salariés 

 

Face à cette situation de déséquilibre très important au profit des actionnaires, la CFDT
 propose que 5% de l’Ebitda soit utilisé de la manière suivante:
  1. 130 € d’augmentation mensuelle pour tous les salariés. 
  2. Prime exceptionnelle de 1000€ pour tous les salariés 

La dette LBO représente 35% de l’Ebitda. Donc 5% de l’Ebitda (1,95M€) pour les salariés ce n’est RIEN comparé aux intérêts de la dette LBO (celle de l’actionnaire payée par Parkeon).

Ci-contre la comparaison des budgets par rapport aux intérêts de la dette LBO et à l'EBITDA.

Autres propositions de la CFDT

Nombre de nos acquis n’ont jamais évolués. Dans une entreprise en forte croissance comme Parkeon, résultant des efforts de tous, la CFDT propose les réévaluations suivantes. 
  • 13ème mois pour ingénieurs et cadres, comme pour les autres catégories.
  • Prime d'ancienneté incluse dans la prime semestrielle
  • Augmentation de 1€ de la participation de Parkeon au Restaurant inter entreprise (budget annuel: 55k€)
  • Revalorisation de 50% du plafond de remboursement des repas des techniciens du service client.
  • Prise en charge par Parkeon de l’augmentation 2016 de la mutuelle.
  • Participation : modification de l’accord actuel pour une participation égalitaire et un calcul prenant en compte le “report en arrière” plus favorable aux salariés. 

 

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Anonyme  - NAO   |2016-12-19 11:20
Bonjour,
Ne rêvons pas, la direction joue avec les chiffres.
Il faut payer la dette encore plus élevée et continuer à faire croire que tout va bien.
L'amélioration apparente de l'EBITDA de 2015 et 2016 a été fait en utilisant 3 leviers :
- une forte provision faite sur 2011, 2012, 2013, et un peu moins en 2014 (dégressive à partir de 2011) pour financer des départs à tous va (la GPERC)? ceci va "plomber" les résultats sur ces premières années et permettre de faire croire que cela va de mieux en mieux.
- quasi 100 personnes poussées dehors ( faite le calcul sur la masse salariale)
- augmentation très faible en 2015 (et ça va recommencer en 2016)
La gamme de produit n'a pas été renouvelée ( et c'est pas les projets en cours qui vont le faire...).
Nous sommes dans une impasse où les salariés vont subir les conséquences de cette stratégie de pillage.
Anonyme   |2016-12-20 14:51
ne pas oublier que ces 94m€, c'est en fait de la dette et que nous travaillons actuellement pour la payer...
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 

Retrouvez-nous sur Facebook
Facebook CFDT Parkeon

 

Adhérez à la CFDT

Adhérez à la CFDT PARKEON

80 ans d'histroire de Parkeon

cfdt_image02_redimensionner.jpg
Les subprimes par Groland