parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

PARKEON en vente

E-mail Imprimer PDF

Parkeon en vente 2015La vente de Parkeon semble maintenant amorcée.

Nous l'avons appris par les ECHOS et magazine-decideurs.com

La "phase d'enchères commencerait en septembre" apprend-on dans un article du site  magazine-decideurs.com (article reproduit ici avant qu'il ne soit plus disponible...)

Article paru le 27/7/2015 sur le site http://www.magazine-decideurs.com/ 
 ICG et European Capital souhaitent se retirer du capital du fabricant d’appareils de stationnement.

Les deux financiers, ICG et European Capital, participaient déjà en qualité de mezzaneurs à la phase de restructuration du LBO organisée par Equistone Partners Europe pour 260 M€ en 2007. Six ans plus tard, en 2013, les deux investisseurs s’engagent en qualité d’actionnaires, se partageant tous deux le capital de l’industriel Parkeon. Cette opération avait significativement entraîné la réduction de la dette senior du fabricant, ainsi qu’un report des maturités. Aujourd’hui, Crédit Suisse a été mandaté en vue d’organiser leur retrait, avec un processus d’enchères débutant en septembre. La phase de redressement amorcée par Parkeon ne semble plus d’actualité : l’entreprise compte aujourd’hui 1 100 salariés, bénéficie d’un chiffre d’affaires de 196 M€, soit une hausse de 6 % par rapport à l’année précédente, ainsi qu’un Ebitda en augmentation de 72 %. Ces chiffres promettent la poursuite de la stratégie engagée par Parkeon, celle visant à devenir le leader mondial de la mobilité urbaine, selon les propos recueillis en mai par notre magazine. Pour cela, le président installé par Equistone Partners en 2011 et conservé par ICG et European Capital, Bertrand Barthélémy, gardera les rênes en mains. 

Encore une fois c'est la presse qui informe les salariés Parkeon de leur avenir...  

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."