parkeon besançon

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Bienvenue

Parkeon est une société Française internationale qui représente au moins 700 emplois en France.

Malheureusement Parkeon est sous LBO depuis 2003 (APAX, BARCLAYS, ICG, ASTORG). Ces LBO successifs font subir une pression financière constante et démesurée qui se traduit par une dégradation des conditions de travail, de l'emploi et des rémunérations.

La dernière revente de notre entreprise au fond ASTORG en 2016 s'est accompagnée de plus-values monstrueuses pour les actionnaires et en particulier pour les dirigeants.

 

La direction de Parkeon attaque une nouvelle fois la CFDT pour l’empêcher de communiquer

E-mail Imprimer PDF

Nous n’en revenons pas, la direction de Parkeon nous attaque une nouvelle fois.

Après avoir eu une SOMMATION du PDG Bertrand Barthélemy le 26 oct, c’est maintenant au tour du DRH Jean-Pierre TODESCHINI de nous METTRE EN DEMEURE.

Par courrier recommandé, il a mis en demeure les délégués syndicaux CFDT pour les raisons suivantes:

  • Nous ne lui avions pas remis l’affichage que nous avions fait le 18 octobre dans les temps. Nous avons eu le malheur de lui communiquer cet affichage juste 2 heures après l’avoir affiché

  • Il nous demande de retirer la pochette dans laquelle nous mettons à dispositions des salariés nos informations.

Lire la suite...
 

La CFDT signe l’accord PARKEON en faveur des travailleurs handicapés

E-mail Imprimer PDF

Dans les négociations sur le maintien et l’insertion des travailleurs handicapés, la CFDT a pu obtenir des jours de congés supplémentaires pour les salariés reconnus travailleurs handicapés qui en auraient besoin (jusqu’à 5 supplémentaires par an).

Et il en est de même pour les salariés ayant des enfants ou parents à charge en situation de handicap.

Quelques avancées bienvenues chez Parkeon.

 

Régularisation de la prime de vacances

E-mail Imprimer PDF

Suite à la demande par les délégués du personnel de payer la prime de vacances (37€) prévue dans la convention collective du Doubs (hors cadres), la direction a régularisé rapidement.Effectivement elle n'était pas payée!

Depuis qu’elle a compris que la CFDT n’hésite pas à aller en Justice si besoin, la direction est beaucoup plus conciliante.

 

Chez Parkeon il serait interdit de parler?

E-mail Imprimer PDF

Depuis septembre 2017 il serait interdit d’avoir des conversations d’ordre personnelle chez PARKEON.

Ce qui est incroyable c’est la condition dans laquelle cette interdiction est apparue. Alors qu’un employé formait au poste de travail un nouvel arrivant (mimer les tâches à exécuter c’est assez difficile), un directeur (passant par là) a été rapporter au manager (du salarié) que celui-ci parlait (je vous laisse juger du ridicule de la situation).

Mais le plus stupéfiant c’est l’attitude de la Direction des Ressources (qui se disent) Humaines qui non seulement soutient de tels agissements (par exemple: il est interdit de se dire bonjour dans l'atelier de production) mais en plus en rajoute en répondant en réunion de DP: “...Les conversations d’ordre personnel peuvent être tolérées pour les personnes en forfait jours dans la mesure où ils s’organisent de manière à remplir les missions qui leurs sont assignées”. 

Lire la suite...
 

BERTRAND BARTHELEMY PDG de Parkeon envoie un huissier à la CFDT

E-mail Imprimer PDF

Le 26 octobre, les délégués syndicaux de la CFDT PARKEON ont été appelés à l’accueil de l'établissement de PARKEON Besançon: un huissier les y attendait.

Le PDG Bertrand Barthélemy n’aura pas mis longtemps à réagir suite à l’information que nous avons faite aux salariés le 19/10, information sur le partage de la valeur Malheureusement il n’a pas réagi comme nous l’aurions souhaité.

Voilà sa vision du dialogue social alors même que nous l’avions sollicité quelques jours plus tôt pour un rendez-vous afin de voir comment améliorer le dialogue social chez Parkeon !

Sa réponse nous semble donc claire, c’est son huissier qui fera l’intermédiaire.

L’huissier nous a donné la SOMMATION de Bertrand Barthélemy, sommation d’arrêter de communiquer de l’information aux salariés, l'information sur le partage de la valeur qu'il estime confidentielle.

Lire la suite...
 

Partage de la valeur: réunion générale des salariés Parkeon

E-mail Imprimer PDF

La prochaine réunion générale aura lieu le 6 novembre 2017 à 11h30.

Nous ferons le point sur les demandes recueillies lors de la réunion du 19/10, ainsi que sur la pression que la direction de Parkeon est en train de mettre sur la CFDT pour nous faire taire (mises en demeure, recommandés, huissiers, sommations...)

 

 

Partage de la valeur chez Parkeon - politique de l’exclusion.

E-mail Imprimer PDF

En ce mois d’octobre 2017 la CFDT a rassemblé les employés pour les informer de la politique de rémunération appliquée en 2016 chez Parkeon. 

Nous avons pu constater que les employés, majoritairement, ne la connaissent pas. Pas parce que cela ne les intéresse pas mais parce que la direction (et leur management) ne les informe pas. 

La CFDT a expliqué comment le partage de la valeur qui est créée par l’ensemble du personnel est réparti sur seulement une minorité éligible, soit environ 120 personnes sur un effectif France de 550 personnes.

Lire la suite...
 

La CFDT défend l'emploi Parkeon en France

E-mail Imprimer PDF

 

Depuis 2012 la CFDT alerte sur la baisse des effectifs PARKEON France (-9%).
L’engagement d’augmentation des effectifs pris par Bertrand Barthélemy pour 2016 était donc une bonne nouvelle même si les 16 CDI supplémentaires n’allaient pouvoir compenser les 50 manquants...

Force est de constater que cet engagement, même minime, n’a pas été respecté malgré notre suivi et notre insistance durant tout 2016. 

 
A quoi donc servent les accords que nous signons ? Quelle est la parole que nous pouvons accorder à notre PDG qui ne respecte pas ses engagements ? Ainsi, quel respect a-t-il des salariés ?

C’est pour défendre l’emploi en France que la CFDT a décidé de saisir la justice afin de demander le respect de cet engagement d’augmentation des effectifs.

L’audience aura lieu le 25 juillet au TGI de Besançon (14h30).
 

Intéressement Parkeon 2017-2019 - La valeur n'est plus partagée

E-mail Imprimer PDF
Nouveau tour de vis des actionnaires : les propositions de l'accord d'intéressement soumis au référendum pour 2017 - 2019 ne laissent que peu d'espoir aux salariés Parkeon d'avoir une redistribution de la valeur pour les 3 prochaines années. 

Une énorme perte de pouvoir d'achat pour les salariés Parkeon 

Depuis 2011, Bertrand Barthélémy a mis en œuvre une politique de gel salarial : les salariés Parkeon sont moins augmentés que la moyenne nationale.
Et maintenant Bertrand Barthélemy s'attaque à l'intéressement. 
Lire la suite...
 

Accord intéressement - la direction Parkeon invente le référendum à choix multiple

E-mail Imprimer PDF

 

référendum intéressement Parkeon OUI et NON à la fois

Les négociations sur l'accord d'intéressement n'ont pas abouti à la signature de la majorité des organisations syndicales.

Et pour cause, aucun projet d'accord n'a été proposé à la signature, la direction Parkeon s'étant satisfaite de nos réactions en réunion de négociation pour estimer que nous refuserions de signer...

Et elle a enclenché un référendum des salariés pour faire approuver son projet dont l'enveloppe budgétaire serait 3 fois inférieure à l'accord précédent avec une très faible probabilité de la toucher vu les seuils très haut de déclenchement.

Et quelle surprise en constatant que le référendum salarié a été lancé via l'outil "Google Form" qui permet de faire des sondages. En effet, cet outil à la seule main de la direction n'apporte aucune garantie sur la sécurité des votes puisque quiconque qui a accès en écriture au formulaire peut en modifier les données!

Et comble de l'histoire, le sondage lancé permet de voter tout et n'importe quoi: vous pouvez cocher en même temps OUI et NON!!! 

Le dépouillement risque d'être fort difficile... 

 

 

Intéressement - nouvelles négociations

E-mail Imprimer PDF

Les négociations sur l'accord d'intéressement ont débuté début mars avec la première réunion le 9 mars.

Notre accord actuel arrivant à échéance, nous négocions l'accord pour les 3 prochaines années (2017-2019)

Il y a deux points positifs:

- La direction (représentée par le DRH Jean-Pierre TODESCHINI) annonce vouloir ne plus plafonner l'intéressement.

- La direction annonce vouloir aboutir à un accord.

La CFDT accueil favorablement ces 2 engagements car nous estimons nécessaire de mieux associer TOUS les salariés au partage de la valeur.

En effet, lors de la première réunion du 9 mars la CFDT a pu exposer le contexte de la redistribution de la valeur chez Parkeon et faire nos premières propositions. Le bilan des 5 dernières années montre : 

Lire la suite...
 

Salaires de base Parkeon: 2,5 fois MOINS que le national

E-mail Imprimer PDF
Le constat est dur: chez Parkeon les salaires évoluent 2,5 fois MOINS vite que d'autres secteurs.
 en 5 ans 4,4% d'augmentation chez Parkeon,
10,9% pour le secteur "Fab machines et équipements".
 
Nous avons ainsi comparé l'évolution des salaires de base depuis 2011 avec un autre secteur se rapprochant du notre. Le graphe ci-contre qui en ressort est édifiant.
 
Chez Parkeon, entreprise TRES profitable, et malgré la déclaration du  président du CE, Jean-Pierre TODESCHINI : “Peu d’entreprises font ces résultats, nos salaires évoluent 2,5 fois moins vite que les autres.
 
Les salaires de base du secteur "Fabrication de machines et Equipements" ont augmenté de 10,9% entre 2011 et 2016 alors que chez Parkeon les augmentations (AG+AI) ont représenté 4,4% ! 

Et ce constat date de l'arrivée en 2011 du PDG Bertrand Barthélemy et SA politique de pression salariale.
 
Cette situation est profondément scandaleuse pour tous les salariés de Parkeon qui participent TOUS aux performances et la croissance de notre entreprise. 
 

Bertrand Barthéllemy ne respecte pas son engagement sur les effectifs

E-mail Imprimer PDF
L’effectif CDI Parkeon monde est en augmentation. 
Effectifs Parkeon
Mais une analyse dans le détail nous montre un système de vase communiquant au détriment de l’effectif FRANCE
Et c’est essentiellement l’effectif en Angleterre qui croit considérablement.
Bertrand Barthélemy n’a pas tenu son engagement d’augmentation des CDI France puisque nous sommes en décembre 2016 exactement au même niveau que 2015.
Or Bertrand Barthélemy, président de Parkeon, s’était engagé dans un accord d'entreprise signé par la CFDT à augmenter l’effectif de 16 CDI en 2016!
A quoi bon signer des accord s'ils ne sont pas respectés? Est-ce cela le "dialogue social" chez Parkeon, signer mais ne pas respecter? 
 

 

EFFECTIFS PARKEON FRANCE

E-mail Imprimer PDF
Lors du CE extraordinaire sur les orientations stratégiques et les conséquences sur l’emploi, la direction s’est engagée à remplacer tous les départs par des embauches (mais pas nécessairement dans le même service).
Cela signifie que l’effectif France ne doit plus baisser dans les 3 prochaines années. Les prévisions à 3 ans montrent même une légère hausse. Nous suivrons de près si ces engagements seront aussi bien tenus que ceux de 2015…
Cette « annonce » pourrait sembler rassurante.
Mais elle est en fait la confirmation qu’il n’y a aucun développement prévu du site Bisontin et de Parkeon France (Réponse du président du CE , Jean-Pierre Todeschini, avril 2016)

 

Salaires - Parkeon en dessous de tout

E-mail Imprimer PDF
NAO Parkeon 2017 en dessous de tout
Il n'y a pas d’accord sur les salaires signé cette année. 
La direction Parkeon a proposé 0,65% d’augmentation générale pour les non cadres et 0,5% pour les cadres. 
La CFDT n’a pas accepté de signer de telles propositions sachant que l’équivalent de 60% de la masse salariale disparaît tous les ans en remboursement des intérêts de la dette d’ASTORG et qu’en 2016. 
 
Seule la CFTC était d’accord pour signer les propositions de la direction. Mais ce syndicat n’étant pas assez représentatif, l’accord ne pouvait être applicable. Comment ce syndicat peut-il accepter de telles propositions?
 
Alors que les hausses de salaires en France ont été de 2,7% en 2016, chez Parkeon, dont la profitabilité est exceptionnelle, les salariés perdent du pouvoir d'achat et les actionnaires empochent.
 
On constate ici concrètement les effets de la pression du nouvel actionnaire ASTORG. 

 


Page 1 de 22